Lois des flux de carburant

De KSP-Fr
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Préambule

Ceci est la traduction de cet article tiré du forum officiel. Les joueurs se heurtent souvent à des problèmes de distribution de carburant. Les architectures compliquées conduisent parfois à une distribution inégale du carburant et désaxe l'équilibre de la fusée pendant le vol. Ceci est source de beaucoup de LOL mais aussi de frustration. La raison est simple, les règles de distribution et priorité du cheminement du carburant parmi les réservoirs jusqu'aux moteurs sont mal connues et peu documentées. Cet article se propose de mettre à profit les connaissances glanées au fil des expérimentations de Kasuha, célèbre posteur du forum officiel. Vous retrouverez les exemples et les expériences menées tout au long de l'article.

Lois des flux de carburant dans la .24.2 ( mise à jour 23/08)

Carburant à Fusée dans les "moteurs fusée" ( hors Vernor)

NOTE : Dans la version 0.24.2, le "Vernor" ( propulseur RCS fonctionnant au Fuel) et le Moteur O-10 ( moteur fusée fonctionnant au Monopropellant) ne suivent pas les règles suivante, mais suivent celles lié au Monopropellant & Xenon

Chaque moteur fait, dans un premier temps, une recherche récursive en profondeur de la fusée pour atteindre le carburant dont il a besoin. S’il utilise deux types de carburant (carburant liquide + comburant), il effectue deux balayages différents, un pour chaque type de carburant. Expérience

Le balayage commence par la pièce moteur elle-même.

Le résultat de l'analyse de chaque niveau (ou noeud) retourne une liste des réservoirs dont le moteur puise le carburant de chaque élément énuméré de façon égale (c'est à dire la même quantité à chacun). Expérience

Les règles sont évaluées dans l'ordre pour chaque pièce. Si une règle implique l’ajout d'autres pièces, la progression est enregistrée sur la pièce courante et reprend là où elle s’était mise en pause une fois le traitement des autres pièces terminé. Si une règle est vérifiée, la règle renvoie une position dans l’ordre de l’activation des réservoirs et l'évaluation est terminée pour la pièce. Sinon, l'évaluation se poursuit avec la règle suivante. (NDLR : On parcourt un arbre logique, tant qu'une règle retourne un résultat, on passe à la suivante)’‘


Règle 1 : Chaque pièce ne peut être visitée qu’une seule fois, si elle est visitée une seconde fois, elle retourne un résultat vide.


Règle 2 : La pièce effectue un listing de chaque raccord de carburant (fuel pipe) se terminant sur elle. Cette analyse se fait dans l'ordre dans lequel les tuyaux ont été installés Expérience. Ensuite, on effectue un groupement des réservoirs de carburant fixe derrière chaque raccord de fuel. Si la liste obtenue n'est pas vide, elle est retournée comme résultat. (NDLR : L'expérience est bluffante)


Règle 3 : Règles supprimé suite à cette Expérience


Règle 4 : La pièce effectue un listing de chacune des pièces connectées axialement (et non radialement). Les coupleurs (bicoupler, tricoupler, ...) sont des exceptions. Sur un N-coupler, seul le point d'attache central est scanné, les points d'attaches découplés ne sont pas scannés et retournent vide ! Expérience L'ordre dans lequel les points de montage sont listés semble être fixe et défini par le fichier de configuration de la pièce. Expérience Généralement l'ordre est le suivant : la node du haut ("top") puis celle du bas ("bottom"). Certaines pièces réservent des surprises, exemple le Hub-max :

   node_stack_right = 0.9121535, 0, 0, -1, 0, 0, 1
   node_stack_left = -0.9121535, 0, 0, 1, 0, 0, 1
   node_stack_back = 0, 0, 0.9121535, 0, 0,-1, 1
   node_stack_front = 0, 0,-0.9121535, 0, 0, 1, 1
   node_stack_top = 0, 0.9121535, 0, 0,-1, 0, 1
   node_stack_bottom = 0,-0.9121535, 0, 0, 1, 0, 1

On a ici : Droite > Gauche > Arrière > Avant > Haut > Bas.


Règle 5 : Si la pièce est un réservoir pour le type de carburant recherché (c'est à dire qu'il a la capacité de contenir ce type de carburant et le type de carburant n'était pas invalide Encore une expérience WTF !) et qu'il n'est pas vide, il est retourné.


Règle 6 :. Si la pièce est un réservoir pour le type carburant recherché (c'est à dire qu'il a la capacité de contenir ce type de carburant et le type de carburant n'était pas invalide) mais qu'il ne contient pas le carburant demandé, il retourne une liste vide Expérience


Règle 7 : Si la pièce est fixée radialement à une autre pièce et qu'elle est la fille de cette pièce dans la définition de l'arborescence structurelle de l'engin, elle retournera tout ce que sa mère retournera Expérience Expérience. Des remerciements spéciaux vont à Rhomphaia qui a montré le chemin menant à la découverte de cette règle.


Règle 8 : Si toutes les règles précédentes ont été jouées, la pièce retourne une liste vide.


Flux de carburant et docking

Il y’a trois constats importants concernant la priorisation des sources de carburants avant et après docking des vaisseaux:


Constat n°1 : Lorsque deux engins se dockent, ils deviennent seul vaisseau avec une seule pièce "root". Cela peut bousculer les relations parent / enfant entre les pièces et changer la façon dont le carburant est acheminé jusqu'aux moteurs (régle 7). Expérience


Constat n°2 : Lors du docking de deux engins utilisant un système "multi-dock", un seul dock permet le transfert de carburant (crossfuel capable). Tous les autres docks, même s'ils assurent des renforts de structure, ne peuvent pas transférer le carburant entre eux. Expérience


Constat n°3 : Des docking port liés dans le VAB se comportent comme des pièces normalement connectées axialement. Lorsque les docking port sont joints (hors VAB) et qu'ils assurent le transfert de carburant (voir le second constat), ils se comportent comme s'il y'avait deux conduites de carburant entre eux, une dans chaque direction. Cela affecte surtout les pièces qui leur sont rattachées radialement ou pièces reliées directement au docking port par la conduite de carburant. Expérience

Les erreurs courantes

"Si le vaisseau est symétrique, il tirera carburant symétriquement"

Il s'agit de l'erreur la plus commune sur la distribution de carburant. L'analyse des sources de carburant n'est pas symétrique. De nombreuses règles rompent la symétrie. A commencer par la première règle, qui, empêchant de lire deux fois une même pièce peut bloquer l'accès d'une partie du vaisseau. L'ordonnancement des liaisons fuel casse la symétrie, et je ne parle pas des Hub-max qui bloquent également la symétrie. Exemple


"Tous les chemins mènent au fond de la cuve"

Une autre erreur commune est l'idée que si une liaison carburant se termine dans un réservoir, il tirera le carburant à partir de ce réservoir de carburant. C'est faux car le réservoir subit les mêmes règles comme toutes les autres pièces, je pense en particulier à la Règle 5. A chaque nouvelle pièce scannée, il faut rejouer les règles et l'esprit fait parfois l'économie de penser que la règle d'une partie sera la même que la suivante en oubliant l'ordre assez tordu de ces dernières.

Exemple

Exemple


Monopropellant & Xenon

Depuis la 0.23.5, les Monopropellant et le Xenon ne sont plus pompé de manière "équivalente" dans tout les réservoirs du vaisseau. Dans les faits, l'utilisation des réservoirs se fait en fonction de leur placement dans le vaisseau suivant des règles de priorités spécifiques

Note : les tests suivant ont été effectué avec le Monopropellant pour des raisons de "vitesse" de vidange.

Règles générales

Etablie par deux expériences Monopropellant and Xenon

Règle 1 : La priorité des réservoirs est assignée en fonction du nombre de découpleurs/séparateur entre les réservoirs et la "pièce racine" du vaisseau.

Règle 2 : Les conteneur ayant la plus haute priorité ( avec le plus de séparateur / découpleur entre eux et la pièce racine) sont vidé en premier.

Règle 3 : Les conteneur disponibles ( non vide / non désactivé) ayant la même priorité sont consommé de manière équivalent ( même quantité) Expérience

Règle 4 : Les réservoirs de priorités inférieur ne sont utilisé que si tout ceux de priorité supérieurs sont totalement vide ( ou désactivé)

Cela ne comprends pas

Les "fixation de lancement" (Launch clamps) ne sont pas comptabilisé comme des découpleurs.Expérience Expérience

Les port de docks n'ont aucun effetExpérience

Les struts et fuels pipes ( tuyaux jaunes) n'ont aucun effetExpérience

La capacité "cross feed" des pièces n'a aucun effet Expérience

Le positionnement des moteurs n'a aucun effet Expérience

Orientation des découpleurs n'a aucun effet Expérience

L'organisation des étages ( ordres des actions) n'a aucun effet Expérience

Pièges

Changement de la racine du vaisseau : Si un vaisseau est docké à un autre, sa pièce racine peux changer. Le flux de Monopropellant et de Xénon peuvent donc être modifiés. De la même manière le jeux restaure le flux original si le "vaisseau" se détache. Expérience

Sondes et Landers : Les sondes et landers attaché par des découpleur à un lanceur obtiennent de fait un haute priorité dans le flux de Monopropellant et de Xenon. Il est donc possible que les réservoirs des "charges utiles" se retrouvent vidés en premiers. Une contremesure possible est de désactiver ces reservoir le temps que la charge utile est attaché au lanceur.

Prise d'air et Electricité

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils