Impulsion Spécifique

De KSP-Fr
(Redirigé depuis ISP)
Aller à : Navigation, rechercher

L'Impulsion Spécifique (notée ISP) est une mesure de l'efficacité énergétique d'un moteur-fusée ou d'un moteur d'avion utilisée dans le domaine de l'astronautique. Elle est généralement notée en secondes. Elle quantifie la durée de la poussée que peut avoir un propulseur pour une certaine masse de carburant à consommer. C'est à dire que plus l'ISP d'un propulseur est grande, plus la durée de son temps de fonctionnement est grande ce qui entraîne un changement de vitesse (exprimé en delta-V) plus important avec la même masse d'ergols qu'avec un autre propulseur possédant une ISP plus basse.

Sommaire

Impact de l'atmosphère

L'atmosphère d'un astre est susceptible de baisser l'ISP d'un moteur significative. Elle ralentit les gaz en sortie de la tuyère et puisque la poussée dépend des gaz en sortie le moteur consomme autant d'ergols en développant une poussée plus faible, l'ISP peut décroître plus ou moins selon la densité de l'atmosphère et de la conception du moteur. Sur ce dernier point, les moteurs sont tous optimisés pour une certaine altitude. Un moteur plus efficace qu'un autre dans l'espace ne le sera plus au sol, à une pression de 1 bar.

Dans KSP

KSP demeure très réaliste à propose de l'ISP. Les propulseurs à poudre ont une très basse ISP (~200s) tandis que les moteurs chimiques vont de 290s à 350s dans le vide. Dans le jeu le meilleur exemple de l'impact de l'atmosphère demeure le trio Mainsail-Skipper-Poodle. Le Mainsail développe une forte poussée (1500 kn) avec une ISP plus élevée que les deux autres au niveau du sol, mais dans le vide se fait aisément battre par le Poodle, qui possède une poussée bien plus faible (250 kn) mais avec l'ISP la plus élevée de tous les moteurs chimiques du jeu. Le Skipper lui, se trouve entre les deux, avec une ISP moyenne et une bonne poussée. Ainsi, on retrouvera le Mainsail en premier étage, le Skipper en deuxième, et le Poodle en dernier.

Les SSTOs utilisent la grande efficacité des moteurs à réactions (~4000) pour permettre d'alléger considérablement le lanceur, mais dont le design pour les besoins de fonctionnement de ce type de moteur doit s'approcher d'un avion. Enfin la propulsion nucléaire, avec une ISP élevée (800s) demeure le meilleur moteur pour l'interplanétaire, mais sa faible ISP au sol (185s) ramène sa poussée déjà faible dans l'espace (60 kn) à environ 13 kn, sans compter la masse de 2,5 tonnes du moteur.

Les différentes ISP des moteurs d'aviation utilisés en vrai. En bas le domaine du moteur-fusée

Comparatif des ISP des types de propulsion dans le jeu

Type de propulseur ISP
Poudre ~200s
Kérosène-oxygène 290s à 350s
Nucléaire (NERV) 800s
Réaction (atmosphère uniquement) 3200 à 11500
Ionique 4200

Articles connexes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils